Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » Text version » Medjugorje Articles et Actualités » Les évêques et archevêques à Medjugorje et à propos de Medjugorje » Les évêques et Medjugorje et à propos de Medjugorje - X - Les évêques et archevêques à Medjugorje et à propos de Medjugorje

Les évêques et archevêques à Medjugorje et à propos de Medjugorje

Other languages: English, Deutsch, Français, Hrvatski, Italiano, Polski

Les évêques et Medjugorje et à propos de Medjugorje - X

60 éme Anniversaire du Sacerdoce de l'Archevêque émerite Mgr. Frane Franic

Au mois de décembre dernier, l'Archevêque émerite de Split, Mgr. Frane Franic, a célébré son 60 éme anniversaire de sacerdoce. Dans la cathédrale de Split de nombreux fidèles étaient présents: le Nonce Apostolique Giulio Einaudi, le Cardinal Franjo Kuharic, l'actuel Archevêque de Split, Mgr. Ante Juric, qui est délégué du Président de la République, des évêques croates et de nombreux prêtres et religieuses.

Des personnalités importantes de l'Eglise ont parlé de la vie et des oeuvres de ce courageux témoin de la foi pendant les périodes des plus fortes pressions et persécutions du communisme. Le Docteur Jure Radic, (Vice-Président du gouvernement croate et porte- parole du Président de la République), Don Dante (prêtre italien), et le Dr. Fra Ljudevit Rupcic ont soulignés:  "  Les mérites particuliers de Mgr. Franic, témoin courageux qui a reconnu le évènements de Medjugorje comme un signe de Dieu et les a toujours défendus. A cause de son courage il a toujours été attaqué, mais Mgr. Franic, comme il l'a fait dans d'autres situations, a suivi la voix de sa conscience et ses propres convictions... "

Son témoignage courageux a aidé beaucoup de personnes à accepter les évènements de Medjugorje, il leur a ainsi ouvert un chemin vers la conversion et la paix.

Monseigneur Franic lors de ses remerciements, a donné un fort témoignage de sa foi en la Reine de la Paix de Medjugorje. Les personnes présentes touchées par ses paroles l'ont fortement applaudi et soutenu. Puis Mgr. Franic a ajouté:  "  ... Chaque prêtre doit prier 3 heures, chaque évêque 4 heures et chaque évêque émerite 5 heures . J'ai appris à prier à Medjugorje avec la Reine de la Paix... Je remercie Dieu parce que j'ai pu suivre le développement de la théologie mystique et des évènements mystiques surtout à Medjugorje. J'accepte l'authenticité du message de la Sainte- Vierge à Medjugorje.

Visite d'un Évèque d'Ouganda

Nous rencontrons de plus en plus souvent à Medjugorje des évêques qui viennent ici en tant que pèlerins. Récemment, Jean-Baptiste Odama qui dirige le plus jeune diocèse d'Ouganda, évêque depuis quelques mois a demeuré dans le sanctuaire Marial. Voici ce qu'il a déclaré lors de son séjour :

" La première fois que j'ai entendu parler de ces événements était en 1990. A cette époque, j'étais aux états-Unis, en Californie. Un de mes amis m'a parlé de Medjugorje, m'a montré quelques livres quelques photos et un film... La famille toute entière était passionnée par Medjugorje. Puis, récemment j'ai reçu une lettre du Cardinal de Kampala qui était venu à Medjugorje. Il m'a offert la possibilité de venir en pèlerinage à Medjugorje en octobre en me promettant que quelqu'un prendrait les frais en charge. Maintenant je sais qui est cette personne : Joe Roy, le pilote qui fut le premier à nous donner des nouvelles de Medjugorje en Ouganda et qui a déjà aidé de nombreux évêques et prêtres à venir ici. J'ai tout de suite répondu que je désirais venir. Après cela, je me suis préparé à venir en ce lieu. J'ai lu différents livres et j'ai visionné un autre film sur Medjugorje dans la maison familiale de Joe Roy à Londres. A mon arrivée à Medjugorje, la première chose qui m'a interpellé fut l'accueil des personnes avec lesquelles nous séjournions. Je suis heureux car ce n'était pas un h“tel impersonnel. Dans les familles, c'est différent. Il y a la possibilité de rencontrer les habitants, de parler avec eux, de prier, de manger, de cette manière vous accueillez le véritable esprit de Medjugorje. De plus, cela m'a beaucoup impressionné de voir que tous les pèlerins que j'ai rencontré ici sont très conscients de l'importance des événements qui s'y passent. Les gens sont vraiment très attentifs et sont prêts à l'être continuellement. Chacun est ouvert aux événements extraordinaires qui se passent ici... J'ai vu un grand intérêt pour les choses spirituelles. Je vois une grande dévotion à la Sainte Eucharistie lors de la Messe.

Lorsque nous avons commencé à monter Krizevac, il s'est mis à pleuvoir puis à grêler. A un moment j'ai pensé qu'il valait mieux rebrousser chemin, car il me semblait inutile de continuer. Cependant, quelque chose me poussait à continuer. J'ai pensé que je ne serai pas capable d'atteindre le sommet, j'ai alors ressenti comme un poids car je n'avais pas marché comme cela depuis longtemps. Nous ne voulions pas faire marche arrière, mais continuer était difficile. A un moment j'ai vraiment prié très fort et dit que je n'abandonnerai pas. Je dois admettre que complètement trempés, nous sommes arrivés sous la Croix de Krizevac et immédiatement toute fatigue et lourdeur me quitta. Je me senti aussi léger qu'un oiseau. Cette expérience fût très importante pour moi. La vie est également comme cela. Bien souvent, nous pensons que nous ne pouvons continuer, que c'est trop difficile, mais lorsque nous acceptons la volonté de Dieu, tout va bien.

Le rosaire sur Podbrdo m'a également fortement impressionné. C'est comme si cette multitude de personne qui priait avec nous m'inspirait de bonnes pensées. Le peuple doit être conduit. Si le prêtre prie, le peuple prie. Ce fût vraiment fort lorsqu' après avoir prié les mystères joyeux, douloureux et glorieux tout le monde tomba à genoux à l'endroit des apparitions et pria le Credo, les 7 Notre Père, Je vous salue Marie et Gloire au Père. Je me sentis unis à l'Eglise toute entière, qui prie avec Marie et commence à vivre comme Marie l'a fait Elle-même.

Je pense qu'ici les personnes répondent réellement. Quelque soit la direction dans laquelle vous allez, vous voyez des personnes individuelles, des groupes qui prient, lisent les Ecritures, méditent. Ici, c'est tellement naturel de prier que ceux qui ne le font pas paraissent étranges. Vraiment, dans d'autres lieux, c'est le contraire. Je désire profiter de cette occasion pour remercier le peuple croate d'une manière toute spéciale, qui par leur réponse, aide chacun de ceux qui viennent ici.

Je suis fier de pouvoir dire que je prie sans cesse pour le peuple croate et j'ai souvent invité mes compatriotes à prier pour la même intention. A partir d'aujourd'hui je le ferai encore plus.

Pour conclure, je désire vous dire que la première chose que je partagerai avec les évêques est que Medjugorje ne contredit en rien ce que le Seigneur nous enseigne, et ce qu'il veut de nous. Je leur dirai de ne pas avoir peur de venir ici. En ce qui concerne les apparitions, c'est un don de Dieu. J'étais présent lors d'une apparition avec Marija, une des voyantes. Nous avons prié un rosaire ensemble. Tout à coup, le silence se fit. Je crois que la Sainte Vierge est alors venue. Je n'ai rien vu mais j'ai senti la présence de la Vierge et à travers Elle la présence de Dieu. Marie est seulement un moyen. A travers la Sainte Vierge, Dieu nous attire à Lui. Voilà sa mission, car Elle a donné la vie au Christ. Ce que j'ai vu doit être vrai. Ce serait une bonne chose si chaque évêque pouvait venir ici et faire l'expérience de ce que Marie réalise en ce lieu. Aussi, je dirai à tous les évêques que j'ai réalisé ce que nous devons faire. Le plus important est de prier. De tout mon coeur, je prie vraiment que Dieu me rende capable ainsi que mes prêtres de répandre sa Parole dans l'humanité entière ".

Visite d'un Éveque Anglais

L'évèque anglais de la ville de Liverpool, Mgr. Augustine Harris a séjourné à Medjugorje pendant deux semaines durant lesquelles il a été le directeur spirituel de deux groupes de pèlerins différents. Il a inlassablement assisté aux messes et aux confessions.

Nous vous présentons ici ses propres paroles en quittant Medjugorje : " Les choses que je désire vous dire sont les suivantes : Lorsque je suis né en 1917, c'était la guerre, lorsque j'ai été ordonné prêtre c'était également la guerre. Aujourd'hui je suis à Medjugorje où l'on parle beaucoup de paix après la terrible guerre qu'a connu votre patrie. Je trouve que l'on parle trop superficiellement de paix. Si nous cherchons une paix véritable, il faut quelque chose de plus profond. Ce que la Vierge désire nous dire c'est de ne pas répéter toujours la même erreur, celle de parler de la paix et de ne pas descendre profondément dans l'âme et dans le coeur, où se réalise la paix véritable. Marie nous enseigne ici la paix véritable. J'ai entendu parler de Medjugorje à travers différents articles et par des amis. Lorsqu'à Medjugorje nous prions pour la paix nous devons être attentifs afin que cette prière descende en nos coeurs et nous change. Mes amis sont venus à Medjugorje et cette fois-ci je suis venu avec eux. Je suis venu à titre privé. Ils avaient organisé un pèlerinage à Medjugorje et ils m'ont demandé si je voulait bien en être le directeur spirituel. J'ai accepté. Il est pour moi évident que nous devons continuellement parler aux pèlerins de la profondeur de la prière : méditer et vivre ce que nous proclamons. Cependant, ce qui est le plus important ici est la confession. Les pèlerins ici sont prêts à être confrontés à eux-mêmes, à se repentir et faire pénitence et je suis convaincu que c'est l'expérience la plus forte de Medjugorje : se renouveler et se convertir. Il faut cependant répéter continuellement aux pèlerins que cela est seulement un début et non la fin du processus de conversion. Ils doivent partir d'ici avec la forte décision de continuer à prier chez eux, personnellement, dans leurs familles et dans leurs groupes de prières.

A la question : "Est-ce que le fait que l'évêque local ne reconnaît pas les apparitions vous troublent-elles ? " Mgr Harris a répondu : "Je ne veux pas juger l'évèque local. Ce que je désire déclarer est la chose suivante : Lorsque l'homme vient ici et désire prier, désire se confesser, changer sa propre vie, on ne peut dire non ! Beaucoup de personnes aujourd'hui vivent dans la peur, beaucoup sont confus, ils ne savent pas comment se comporter et que faire. Je dirai qu'il est bon de venir à Medjugorje. Ici la conscience est libérée, on dépasse toute confusion. Je le vois en beaucoup ici. Lorsque l'on regarde les apparitions en elles-mêmes, peut-être qu'elles sont réelles peut-être non. Je n'ai personnellement aucune raison de ne pas y croire. J'ai rencontré une voyante et je peux dire que c'est une brave personne. Je ne peux pas croire que pendant des années durant elle ait pu dire des mensonges. Et si des personnes me demandent si elles peuvent se rendre à Medjugorje ma réponse sera : si vous désirez libérer votre conscience, si vous êtes dans la confusion allez-y.

Pour la fête de l'Exaltation de la Croix j'ai vu plus de 50 prêtres franciscains confesser. C'est une chose vraiment grandiose. Immédiatement après avoir célébré la messe ce jour-là dans l'église de Medjugorje, un pèlerin qui désirait se confesser m'a abordé. Pouvais-je dire non ?

Servir les pèlerins, leur apprendre à prier, être prêt à entendre leur confession. Et tout le reste ira tout seul!"

L'Evêque de Vienne a Medjugorje

Lors de sa récente visite aux militaires autrichiens en Bosnie et en Herzégovine, Mgr Christian Werner, év que de Vienne, s'est également rendu à Medjugorje. Après sa visite, Mgr Werner a donné au journaliste ses impressions sur ce lieu de pèlerinage :

"La journée que j'ai passée à Medjugorje a été unejournée très calme. Par conséquent, ma rencontre avec de petits groupes a été plus intense. Il est intéressant de noter que les militaires qui m'accompagnaient ont acheté des chapelets et non des cartes postales. A Medjugorje, j'ai vécu le silence. Nous nous sommes assis à c“té de l'église qui domine la place et nous sommes tout simplement restés en silence, dans la paix. Bien que nous ne soyons restés que quelques heures, nous avons senti que ce lieu a quelque chose de resplendissant et de très particulier. Pour moi comme pour les militaires cela a été quelque chose de vraiment magnifique. Après avoir prié, nous sommes allés dans un petit restaurant où nous avons trouvé les gens particulièrement aimables. Ils parlaient plusieurs langues et se sont tout de suite adressés à nous. J'ai parlé aux militaires du grand nombre de conversions qui se sont produites en ce lieu. On peut avoir des opinions divergentes sur le fait qu'il y ait des apparitions ou non. Ce qui importe c'est que des milliers de personnes se confessent et vont prier sur les montagnes. Et puis aussi, il y a le fait que tant de jeunes viennent. J'ai vu sans cesse défiler des franciscains accompagnés de nouveaux groupes de jeunes. Ce que nous avons vécu donne une idée sur ce qui se passe ici pendant les grandes festivités. C'est vraiment un lieu de grandes grâces et de vie..."

"Oase des Friedens", Vienne, Juillet 1996.

Visite d'un Eveque d'Urugay, Juillet 1996

Début juillet, Monseigneur Raul Scarone, év que actif en Urugay s'est rendu à Medjugorje. Il y a participé à plusieurs messes en différentes langues et également en langue croate durant la célébration eucharistique du soir. Lors de cette célébration, il a donné sa bénédiction aux fidèles présents. Voici ce qu'il a déclaré pour l'occasion:

"Ceci est ma première visite à Medjugorje. C'est une grâce pour moi d' tre ici pour deux jours. La Providence m'a conduit ici. Je suis très satisfait de ma visite car je ne savais pas que Medjugorje avait une telle dimension spirituelle. Les apparitions de Medjugorje sont connues dans le monde entier. La dévotion populaire a besoin d' tre purifiée. C'est vraiment une question de motivation religieuse. Cela est également vrai pour nous. C'est une question de motivation pour une vraie conversion pour que nous avancions d'un pas ferme vers la sainteté. Par exemple, lorsque je m'examine avant chaque confesssion, je me demande toujours "Suis-je év que pour servir l'Eglise ou seulement pour exercer une autorité ?"

Vous, dans cette paroisse avez reçu une grande grâce d' tre appellé par Marie. Elle peut sans cesse vous aider dans l'évangélisation car elle nous mène sans cesse vers Jésus. Elle ouvre les portes des coeurs et les portes des maisons. J'ai également vu cela dans mon propre peuple qui est tellement sécularisé et où il y a tant de sectes. Là où est Marie, les portes s'ouvrent. Par conséquent, c'est donc toujours avec Marie qu'il faut évangéliser."

 


 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]