Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » Text version » Medjugorje Apparitions » Guide Du Sanctuaire de la Reine de la Paix Medjugorje

Guide Du Sanctuaire de la Reine de la Paix Medjugorje

Other languages: English, Čeština, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano, Polski
«Après 3 ans de recherches poursuivies par la commission appropriée, nous les évêques, avons accepté Medjugorje comme lieu de prière, comme sanctuaire. Cela signifie que nous n'avons rien contre le fait que quelqu'un venere la Mère de Dieu d'une façon qui est également en accord avec les enseignements et la foi de l'Eglise. C'est pourquoi nous remettons cette étude à plus tard. L'Eglise ne se précipite pas.»

Son Eminence, cardinal Dr. Franjo Kuharić, archevêque de Zagreb

(Glas Koncila, 15 août 1993)

Paroisse de Medjugorje et Les apparitions de la vierge

Paroisse de Medjugorje

La paroisse de Medjugorje se trouve en Herzégovine, à 25 km au sud-ouest de Mostar. Medjugorje (le nom est d’origine slave et signifie une région entre deux monts) avec les villages de Bijakovići, Vionica, Miletina et Šurmanci, forme une paroisse Catholique Romaine dans laquelle aujourd’hui (en 2002) vivent environ 4000 habitants. La pastorale en est confiée aux prêtres de la Province franciscaine d’Herzégovine de l’Assomption de Marie.

Toute la région est habitée par des Croates qui ont accueilli le christianisme il y a 13 siècles. Dans les documents historiques, le village est mentionné pour la première fois en 1599. La paroisse actuelle a été fondée en 1892 et dédiée à st Jacques l’apôtre, saint patron des pèlerins.

Jusqu’au 24 juin 1981, Medjugorje vivait comme d’autres villages de cette région : les gens travaillaient la terre, plantaient le tabac et la vigne, produisaient du vin et des légumes pour subvenir aux modestes besoins de leurs familles. A cause des conditions sociales difficiles, ils étaient nombreux à quitter le pays pour s’installer ailleurs : dans les pays d’outre-mer et en Europe occidentale, ainsi que dans les villes de Bosnie-Herzégovine et de Croatie.

Les apparitions de la vierge

En 1981, lorsque les apparitions ont commencé, la vie de la paroisse a changé : hormis les six voyants, la Vierge a choisi toute la paroisse et les pèlerins pour être ses témoins et ses collaborateurs. C’est particulièrement manifeste dans le message où elle dit :

« J'ai choisi spécialement cette paroisse car je voudrais la guider. »

Le 24.6.1981 vers 18 heures, six jeunes de la paroisse de Medjugorje, Ivanka Ivankovic, Mirjana Dragicevic, Vicka Ivankovic, Ivan Dragicevic, Ivan Ivankovic et Milka Pavlovic, ont vu, sur la colline Crnica, quelques centaines de mètres au-dessus de l’endroit appelé Podbrdo, une apparition blanche avec un enfant dans les bras, leur faisant signe avec la main d’approcher. Surpris et effrayés, ils ne l’ont pas fait.

Le lendemain à la même heure, le 25.6.1981, quatre d’entre eux, Ivanka Ivankovic, Mirjana Dragicevic, Vicka Ivankovic et Ivan Dragicevic, se sont sentis fortement attirés vers l’endroit où, le jour précédent, ils avaient vu Celle qu’ils ont reconnue comme Notre Dame. Marija Pavlovic et Jakov Colo les ont rejoints. Le groupe des voyants de Medjugorje était formé. Ils ont prié avec Notre Dame et ont parlé avec elle. Depuis ce jour, ils ont eu des apparitions quotidiennes, ensemble ou séparément. Milka Pavlovic et Ivan Ivankovic n’ont plus jamais vu la Vierge.

Le troisième jour des apparitions, le 26 juin 1981, la Vierge a appelé pour la première fois à la paix avec les paroles :

«Paix, paix, paix et seulement paix ! La paix doit régner entre Dieu et les hommes, et entre les hommes.»

Attiré par les apparitions et par l’appel de la Vierge, le peuple – d’abord de la paroisse, puis d’autres lieux et finalement du monde entier – a commencé à s’y rassembler et à prier.

Dès le début des apparitions ont commencé les persécutions contre les voyants, leurs parents et leurs familles, les paroissiens et les prêtres, et même les pèlerins. Les voyants ont été emmenés pour des interrogatoires à la police et pour des examens psychiatriques, mais il a toujours été établi qu’ils étaient en bonne santé. Les examens réalisés au cours des années suivantes l’ont confirmé.

Le père Jozo Zovko, curé de la paroisse à cette époque, a été arrêté un mois et demi après les premières apparitions. Un tribunal communiste a condamné cet homme innocent à trois ans et demi de prison.

Grâce aux apparitions de la Vierge, Medjugorje – une paroisse rurale ordinaire – est devenue lieu de rassemblement d’une multitude de pèlerins du monde entier (au cours des 20 premières années environ 20 millions), et ainsi l’un des plus grands centres de prière dans le monde, comparable à Lourdes et à Fatima. D’innombrables témoignages de pèlerins disent que c’est précisément en ce lieu qu’ils ont trouvé la foi et la paix.

Selon le témoignage unanime des voyants, la Vierge leur donne des messages à transmettre à la paroisse et au monde. Il s’agit principalement de PAIX, de FOI, de CONVERSION, de PRIERE et de JEÛNE. Les paroissiens et les pèlerins doivent d’abord devenir des témoins des apparitions et des messages, pour ensuite, avec les voyants, rejoindre la Reine de la Paix dans la réalisation de son plan : il s’agit de la conversion du monde et de sa réconciliation avec Dieu.

Fin 1982, la Vierge s’est adressée à travers des locutions intérieures (Locutio cordis) à deux filles âgées de dix ans : Jelena et Marijana Vasilj. De 1983 à 1987, à travers leur groupe de prière, Elle donnait des conseils au mouvement de prière qui s’est formé dès le début des apparitions.