Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » Text version » Messages de Medjugorje » Commentaire du Message, 25. mai 2006

Commentaire du Message, 25. mai 2006

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano, Polski

Message, 25. mai 2006 [O]
«Chers enfants, aujourd’hui encore je vous invite à mettre en pratique et à vivre les messages que je vous donne. Décidez-vous pour la sainteté, petits enfants et pensez au paradis. Seulement ainsi aurez-vous dans votre cœur la paix que nul ne pourra détruire. La paix est un don que Dieu vous donne dans la prière. Petits enfants, cherchez, et travaillez de toutes vos forces afin que la paix soit victorieuse dans vos cœurs et dans le monde. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Dans de nombreux messages, la Bienheureuse Vierge Marie nous a avertis de l'importance de ses mots, qu'elle nous adresse à travers les années de ses apparitions. Elle nous a dit: «Chers enfants! Vous n'êtes pas conscients de chaque message que je vous donne» (le 15 novembre 1984). «Je vous demande de vivre et d'accepter mes messages… Pour votre bien, écoutez les messages» (le 21 mars 1985). «Je vous invite à vivre dans l'humilité tous les messages que je vous donne» (le 20 septembre 1985). «Vivez les messages que je vous donne» (le 26 septembre 1985). «Si vous vivez les messages, vous vivez les germes de la sainteté» (le 10 octobre 1985). «Mon invitation à vivre les messages que je donne est un appel de tous les jours. C'est surtout, petits enfants, que je veux vous rapprocher du Cœur de Jésus!» (le 25 octobre 1988). «Lisez tous les jours les messages que j'ai donnés et transformez-les en vie» (le 25 décembre 1989). «Vivez mes messages et mettez dans votre vie chaque parole que je vous donne» (le 25 juin 2002).

Les messages de la Gospa ne sont rien d’autre que l’évangile exprimé avec des mots simples qui viennent de son cœur maternel. Avec des mots que tout le monde peut comprendre. Il est certain que Marie pense sérieusement ce qu’elle dit et qu’elle ne veut pas jouer avec nos vies.

Marie, notre Mère, souhaite que nous atteignions la sainteté et que nous vivions la sainteté au quotidien. Une mère désire ce qu’il y a de mieux pour ses enfants. Dans son message du 25 mai 1987, elle dit: «Je veux que chacun soit heureux ici sur la terre et qu'il le soit ensuite avec moi au Ciel». Si elle est venue, ce n’est certainement pas pour nous voler quelque chose ou pour nous priver des joies de la vie. Elle sait bien que c’est seulement avec Dieu que nous pouvons goûter déjà le bonheur ici sur la terre. Elle est pleine de grâce car elle est pleine de Dieu qu’elle nous donne et à qui elle nous mène.

Saint Paul nous dit: «Quant à nous, nous sommes citoyens des cieux, d'où nous attendons que vienne notre Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ» je ne pense pas : certains manuscrits ont je ne pense pas encore. (Ph 3,20). Dans ce message, Marie, notre Mère céleste, veut diriger nos cœurs, en nous disant de penser au paradis. C’est aujourd’hui que l’on entre au paradis et au ciel, c’est ici sur la terre que nous décidons du chemin à prendre. C’est ici que nous décidons de nous abandonner à Dieu et de Lui confier tous nos soucis, ou bien de nous laisser envahir par les soucis et l’anxiété.

L’expérience nous enseigne que beaucoup de choses nous empêchent de trouver la paix. Les causes de l’anxiété sont nombreuses. Les soucis, l’empressement, les ambitions immodérées, la non-acceptation de soi et de diverses situations de vie ne sont que quelques-unes des causes de l’anxiété. Marie connaît bien nos peurs, nos angoisses et nos tourments. C’est pourquoi elle nous parle dans ce message en tant que notre Mère.

«Remets ta vie au Seigneur, compte sur lui, et il fera le nécessaire»

Psaume alphabétique ; voir 9.2 et la note. (Ps 37,5).

C’est le chemin pour trouver la paix, que Jésus nous donne. Il nous dit: «Pourquoi vous inquiétez-vous, regardez les oiseaux du ciel et les lis des champs. Votre Père céleste sait de quoi vous avez besoin» (cf. Mt 6). Certes, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir, et ensuite, pleins de confiance, nous abandonner à Dieu. Marie nous a tant de fois rappelé - et toute la tradition chrétienne le fait - les moyens pour trouver la paix. Ce sont la prière et le jeûne. Mais, ils ne servent pas à nous rendre bons aux yeux des hommes. Le sens de la prière et du jeûne est de trouver en soi l’espace dans lequel on peut être seul avec Dieu. De trouver en soi l’espace du silence où règne Dieu. C’est le royaume de Dieu en nous. C’est dans cet espace que les soucis angoissants disparaissent. C’est après avoir trouvé la paix et Dieu dans mon propre cœur que je cesserai de me soucier si je satisferai aux demandes des hommes. Les hommes avec leurs attentes et leurs jugements n’ont pas accès à cet espace dans lequel Dieu habite en nous. Dieu apporte à l’homme une vraie et réelle libération des soucis. Que les mots du message de la Gospa nous conduisent aujourd’hui encore vers l’expérience de la paix et à la rencontre de Dieu.

Fr. Ljubo Kurtovic
Medjugorje, le 26 mai 2006



Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]