Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » Text version » Messages de Medjugorje » Commentaire du Message, 25. avril 2006

Commentaire du Message, 25. avril 2006

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano

Message, 25. avril 2006 [O]
«Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous invite à avoir davantage de confiance en moi et en mon Fils. Il a vaincu par Sa mort et Sa résurrection et Il vous appelle pour qu’à travers moi, vous soyez une part de Sa joie. Vous ne voyez pas Dieu, petits enfants, mais si vous priez vous sentirez Sa proximité. Je suis avec vous et, devant Dieu, j’intercède pour chacun de vous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Dans ce message, la Reine de la Paix nous invite à avoir davantage de confiance en elle et en son Fils et notre Sauveur Jésus-Christ. Nous savons que la confiance est importante dans la vie. La vie sur cette terre est inimaginable sans la confiance aux autres. Peut-on imaginer ce qui arriverait si nous doutions de tout et de tous. La méfiance nous pousse à nous fermer aux autres, et à chercher à nous défendre des autres. Sans la foi, notre vie est menacée. Ce qui est à l’opposé de la foi et de la confiance, ce ne sont ni l’incroyance ni l’athéisme, mais la peur. Dans la peur, l’homme se sent agressé et menacé par les autres. Dans la peur, il a le sentiment de devoir se défendre, attaquer et humilier les autres pour préserver sa vie. En agissant ainsi, il détruit non seulement ses relations avec les autres mais se détruit également soi-même.

La peur paralyse l’homme, tandis que la foi le libère et lui apporte la sécurité, la paix et la liberté. L’enfant ne peut pas vivre sans la confiance en ses parents. La confiance qu’il a en ses parents lui permet de s’appuyer sur eux, de grandir et de rester en vie. Jésus évoque l’image de l’enfant en disant: «si vous ne changez pas pour devenir comme des petits enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux» (Mt 18, 3). Jésus répètera tant de fois: «ta foi t'a guéri» (Mc 5, 34); «n'aie pas peur, crois seulement» (Lc 8, 50); «tout est possible pour celui qui croit» (Mc 9, 23).

C’est parce qu’il nous manque cette foi d’enfant que des tensions, des frustrations, des angoisses et des nervosités naissent en nous. Il y a de moins en moins de moments dans notre vie où nous ressentons l’intense présence de Dieu. Nous nous sentons tiraillés et fatigués, alors que Dieu attend. A travers sa Mère, Jésus nous appelle aujourd’hui encore, comme il l’a fait pendant toutes ces 25 années d’apparitions de la Vierge Marie.

Dans ce message, Marie notre Mère nous montre Jésus, crucifié et ressuscité, Jésus vainqueur sur tout ce qui détruit la vie humaine.

Jésus-Christ est bien vivant. Le message qu’il veut nous transmettre par l’intermédiaire de sa Mère est: «Ayez confiance en ma Mère, témoignez-lui votre amour comme je l’ai fait, faites tout ce qu’elle vous dit pour vous faire partager ma joie et ma victoire ressuscitée». La mère ne peut pas se séparer de son enfant. De la même manière, Marie ne peut pas se séparer de Jésus.

«Vous ne voyez pas Dieu, mais si vous priez, vous sentirez Sa proximité» - nous dit Marie. Dieu est l’Esprit, et nous possédons l’esprit et les capacités spirituelles qui nous permettent de Le sentir, de Le vivre et de Le rencontrer. Nous avons la capacité de croire, d’aimer, d’espérer. La prière représente le moyen de cheminer vers la rencontre de Dieu. Il n’y a pas d’autre chemin ni d’autre moyen. Si quelqu’un vous dit le contraire, ne le croyez pas. Dieu par Marie nous attend. Ce que Dieu attend de nous, c’est que nous Lui fassions confiance et que nous commencions enfin de vivre.

Marie est notre intercesseur, notre intermédiaire et notre avocate auprès de Dieu. Elle est infatigable et ne nous laisse pas nous endormir. Elle ne compte pas ses apparitions, ses messages. Elle ne vit pas dans les mathématiques, dans les comptes, mais dans l’amour. Ce qui compte pour elle, c’est chacun d’entre nous. Le vrai amour est sans limites, quand on aime vraiment, on ne compte pas.

Mettons-nous à croire et aimer pour connaître et pour rencontrer Dieu, nous-mêmes et les uns les autres.

Fr. Ljubo Kurtovic

Medjugorje, le 26 avril 2006



Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]