Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » Text version » Messages de Medjugorje » Commentaire du Message, 25. juillet 2003

Commentaire du Message, 25. juillet 2003

C’EST SEULEMENT AINSI QUE CHACUN DE VOUS DÉCOUVRIRA LA PAIX

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano, Polski

«Chers enfants, aujourd’hui encore, je vous appelle à la prière. Petits enfants, priez tant que la prière n’est pas devenue joie pour vous. C’est seulement ainsi que chacun de vous découvrira la paix dans son cœur, et votre âme sera satisfaite. Vous éprouverez le besoin de témoigner aux autres de l’amour que vous ressentez dans votre cœur et dans votre vie. Je suis avec vous et j’intercède devant Dieu pour vous tous. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

La Gospa, Reine de la Paix et Mere de tous les hommes, est tenace comme toutes les meres qui veulent que leurs enfants s’engagent sur le bon chemin. Marie, notre Mere, ne veut pas nous enlever le poids de la responsabilité, du choix personnel et libre pour Dieu, comme elle-meme n’a jamais été privée de la libre décision de dire a l’ange : « Qu’il me soit fait selon ta parole ». Marie, tout comme Jésus, nous traite avec beaucoup de patience. En s’adressant a nous, elle ne veut jamais offenser notre liberté. Dans l’Evangile, Jésus parle sous forme de paraboles pour que l’homme puisse se décider librement, sans aucune contrainte, pour le Royaume de Dieu. Notre Dame pourrait sans probleme apparaître a tous, mais elle veut laisser intacte notre liberté et notre choix pour Dieu, qui vient si pres de nous ici a travers elle. Aujourd’hui - tout autant que dans les évangiles - nous pouvons mépriser cette grâce, la laisser inutilisée. Dieu se donne a nous gratuitement et si simplement. Les messages de la Gospa, donnés depuis 22 ans de grâce, parlent précisément en faveur de cette simplicité.

Marie nous appelle aujourd’hui encore, mettant entre nos mains le meme moyen : la priere. Le moyen est toujours le meme mais Dieu n’est jamais le meme. Il ne se répete jamais. Avec Lui, on ne s’ennuie jamais. Lorsque nous nous mettons a sa suite, nous découvrons que nous Le connaissons si peu, plus précisément que nous nous connaissons si peu nous-memes. La priere conduit toujours a la joie, plus précisément a Dieu qui est la source de la joie.

« C’est seulement ainsi que chacun de vous découvrira la paix » nous dit Marie. Il n’y a pas d’autre voie ni d’autres moyens pour s’approcher de Dieu. C’est précisément le moyen qui paraît le plus difficile et que l’on fuit le plus, trouvant mille raisons et excuses. Devant Dieu et devant nous-meme, nous pouvons toujours reconnaître que nous prions peu. Nous prions beaucoup trop peu par rapport aux besoins de notre âme. Quant a notre corps, nous pouvons facilement sentir quand il a besoin de nourriture. Notre âme est cachée au-dedans de nous, et il nous est donc plus facile a la négliger. Il arrive ainsi qu’elle pleure et qu’elle crie, et que nous l’oublions et la négligons. Notre corps a besoin d’hygiene et de toilette, et c’est pareil avec notre âme. Seul celui qui l’a créée et qui la connaît le mieux peut la baigner. Nous ne nous connaissons pas assez bien nous-memes, les autres nous connaissent encore moins ; Dieu seul est celui qui connaît et qui scrute les secrets de nos cœurs. Si nous nous négligions nous-memes, nous découvrions les conséquences : nervosité, insatisfaction, trouble, tension, incapacité de pardonner et de vivre dans la joie. On se pose alors la question d’ou tout cela peut-il bien venir » ? Or, la raison en est dans la malnutrition et la négligence de notre âme. La Gospa ne nous parle pas de conséquences négatives possibles, mais elle nous renvoie sur le chemin qui mene a Dieu, a tout ce qui est positif, bon et saint, tout ce dont le cœur humain a soif.

« Vous éprouverez le besoin de témoigner aux autres de l’amour que vous ressentez dans votre cœur » - nous dit Marie. Le sens de notre quete de Dieu et de notre rapprochement avec Dieu n’est pas de nous installer aupres de Lui, ce qui serait un égoisme spirituel. Le sens et le but de notre vie est de porter Dieu aux autres, témoigner qu’Il est le Dieu vivant, et non un dieu lointain et caché. C’est ce que fait Marie, notre Mere, pendant toutes ces années. C’est ce qu’elle a fait apres la rencontre avec l’ange Gabriel : elle a porté Jésus a sa cousine Elisabeth et a ainsi été le premier missionnaire de l’amour de Dieu et de Son Royaume.

Nous ne sommes ni seuls ni abandonnés, nous assure Marie, notre Mere. Elle est notre intercesseur et notre avocate. Celui qui a pris refuge aupres d’elle n’a pas été délaissé. Confions-nous nous-memes a elle, confions-lui nos familles, pour rester sur le chemin de la vie.

P. Ljubo Kurtovic

Medjugorje, le 26 juillet 2003



Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]