Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » Text version » Messages de Medjugorje » Commentaire du Message, 25. avril 2003

Commentaire du Message, 25. avril 2003

DÉCIDEZ-VOUS ENCORE AUJOURD'HUI POUR DIEU

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano, Polski

Message, 25. avril 2003 [O]
«Chers enfants, je vous invite encore aujourd'hui à vous ouvrir à la prière. Pendant ce dernier carême vous avez compris combien vous êtes petits et combien votre foi est petite. Petits enfants, décidez-vous encore aujourd'hui pour Dieu afin que lui, en vous et à travers vous, change le coeur des hommes et aussi vos cœurs. Soyez de joyeux porteurs de Jésus ressuscité dans ce monde sans paix qui désire ardemment Dieu et tout ce qui est de Dieu. Je suis avec vous, petits enfants, et je vous aime d'un amour particulier. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Dans ses messages, la Bienheureuse Vierge Marie mentionne souvent le mot « aujourd'hui », maintenant, l'instant présent. Elle veut nous dire qu'hier est passé, que le demain n'est pas encore arrivé, qu'il n'y a qu'aujourd'hui, maintenant. Maintenant je peux me décider pour Dieu et pour la priere, maintenant je peux devenir croyant ou incroyant. Combien de personnes vivent écartelées entre l'hier et le demain, sans vivre l'aujourd'hui, sans jamais etre présentes a elle-memes en ce temps que Dieu donne. La plupart des messages de la Gospa commencent par : « Je vous invite encore aujourd'hui ». Rien ne change dans la force, dans l'amour, dans l'exigence de ses appels et de ses messages. Elle reste la meme, parce qu'elle n'a besoin d'aucun changement. Posons-nous la question combien avons-nous changé ou combien sommes-nous restés les memes. Car, celui qui n'avance pas sur le chemin de la foi, il recule assurément. La vie spirituelle n'est ni aisance, ni confort, mais un combat permanent sur les chemins de la foi, selon les paroles du grand souffrant Job : « N'est-ce pas un combat qu'accomplit l'homme sur terre ' » (Cf. Jb 7,1a) Combien de combat ne faut-il pas pour assurer l'existence matérielle, combien de plus de combat sur le chemin spirituel de la foi en Dieu ! Jésus lui-meme nous invite et dit : « Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation. » (Mt 26,41)

Le careme a été un don et une occasion de nous voir nous-memes en vérité devant Dieu. Dans ce message, la Gospa nous appelle a cette meme vérité. Devant Dieu, nous sommes toujours petits et seulement créatures, dépendantes en tout de leur Créateur. C'est une grâce de reconnaître et de comprendre combien nous sommes petits et combien notre foi est petite. Personne ne peut dire : « Je crois en Dieu cent pour cent, je ne peux pas croire davantage », « J'aime Dieu tellement que je ne peux pas l'aimer davantage ». Nous découvrons toujours des espaces au-dedans de nous dans lesquels nous n'avons pas encore permis a Dieu d'entrer.

La Gospa nous invite a prendre une décision : « Décidez-vous encore aujourd'hui pour Dieu ». Chacun est responsable pour sa vie et pour ses décisions. Marie peut nous appeler maternellement, mais elle ne peut pas le faire a notre place. Elle a fait tout ce qu'elle a pu. Elle peut nous aimer, mais ne peut pas vivre notre vie a notre place, ni mourir a notre place. Elle ne nous enleve pas la liberté de notre décision, comme Dieu le Pere ne lui a pas enlevé a elle la liberté de sa décision a elle quand il a envoyé l'ange Gabriel lors de l'Annonciation. Dans sa liberté, Marie a pu dire : « C'est trop difficile pour moi, c'est au-dela de mes forces et de mes capacités. » Librement, elle a prononcé son « oui » a Dieu. Aujourd'hui, elle nous parle et rend témoignage qu'elle ne s'est pas trompée, et c'est pourquoi elle sait que nous non plus, nous n'allons pas nous tromper si nous nous décidons pour Dieu. Selon les paroles de Sainte Thérese d'Avila, « Dieu attend notre décision pour ensuite pouvoir tout faire lui-meme en nous ». Sans notre décision, il ne peut pas, il ne veut pas agir contre notre libre arbitre. Si nous le permettons, Dieu peut changer nos c1urs et les c1urs des autres en nous et a travers nous. Nous ne pouvons pas le faire. Nous ne pouvons convertir personne par nos efforts de convaincre, par nos prédications et nos belles paroles, intelligentes et humaines. C'est l'1uvre de Dieu. Ce que nous pouvons faire, c'est de lui préparer le terrain dans notre c1ur, c'est de créer l'espace pour Dieu au-dedans de nous. Alors seulement, le Ressuscité aura de la place pour entrer dans ce monde sans paix qui désire ardemment Dieu. Dans ses Confessions, St Augustin le confirme : « Tu l'encourages a rechercher la joie en te louant, car tu nous as créés pour toi et notre c1ur est sans paix tant qu'il ne se repose en toi ». (Confesions I,1)

Marie nous donne la promesse d'etre et de rester avec nous. Elle est venue a nous et elle continue a venir avec un c1ur plein d'amour d'une mere, pour pouvoir le donner a tous ceux qui désirent s'ouvrir et accueillir son amour. Permettons-lui de nous conduire. N'ayons pas peur, comme elle n'a pas eu peur de donner sa vie a Dieu.

P. Ljubo Kurtovic

Medjugorje le 26 avril 2003



Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]