Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » Text version » Messages de Medjugorje » Commentaire du Message, 25. janvier 2001

Commentaire du Message, 25. janvier 2001

Face à la vie

Other languages: English, Čeština, Deutsch, Español, Français, Italiano, Polski

«Chers enfants, aujourd'hui je vous invite à renouveler la prière et le jeűne avec plus d'enthousiasme encore, jusqu'à ce que la prière devienne joie pour vous. Petits enfants, celui qui prie ne craint pas l'avenir et celui qui jeűne ne craint pas le mal. Je vous répète encore une fois: seulement par la prière et le jeűne, même les guerres peuvent être arrêtées, les guerres dues à votre incrédulité et à la peur de l'avenir. Petits enfants, je suis avec vous et je vous enseigne: en Dieu est votre paix et votre espérance. C'est pourquoi rapprochez-vous de Dieu et mettez-le à la première place dans votre vie. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

Comment décrire la vie nous vivons ? Certains diront que l’on pouvait parler de la peur. Les générations précédentes ont souffert et ont connu la peur, les générations présentes souffrent et connaissent la peur. Et les générations futures ? De nombreuses personnes ont tenté la réponse à cette question et se sont trompées.

Nous avons la chance à notre époque, parce qu’il est beaucoup plus facile de donner la réponse à cette question. La Reine de la Paix nous parle sans cesse et elle attend que nous comprenions comment nous devrions vivre pour construire notre avenir. Si nous étions à sa place, nous serions probablement fatigués à cause de l’incapacité des hommes de trouver la bonne direction. Mais elle ne se lasse pas, puisqu’elle nous aime infiniment. Elle veut transformer nos pensées sombres sur le passé, le présent et le futur en pensées qui expriment d’une manière juste la réalité. Ce que nous défendons n’est pas toujours vrai. A cause de nos prises de position erronées, nous prenons peur, nous nous trompons de lunettes et regardons tout ce qui nous entoure en noir. Quelle inattention !

Même si nous nous sommes trompés de direction, nous pouvons revenir sur nos pas. La Reine de la Paix nous conseille la prière et le jeûne. Notre civilisation s’en moquera. Elle dira que ce qui importe, c’est d’être riche, et que la richesse peut guérir notre peur. Beaucoup de personnes ont déjà prouvé que ce n’était pas ainsi, mais notre civilisation ne s’en préoccupe pas. Elle se comporte comme un marchand malhonnête qui veut nous tromper au lieu de nous servir, pour ensuite recevoir la récompense qu’il mérite. Bon gré - mal gré, notre civilisation reçoit des cadeaux de ceux qui marchent sur le chemin de Dieu, chemin indiqué par la Reine de la Paix. Leur jeûne et leur prière donnent à ce monde des couleurs chaudes et claires, et non des couleurs froides et sombres. Dans un tel monde, il est bon et beau vivre, dans un tel monde il n’y a pas de guerre ni d’autres maux. L’homme est un frère pour l’homme, et non un loup qui cherche seulement à survivre. C’est pourquoi, la course aux richesses est ridicule. Qu’apporte-t-elle ? Rien. Seulement la peur et l’incertitude. Celui, par contre, qui prie et qui jeûne devient un homme libre et joyeux. Il ne se laisse acheter pour rien au monde et il est capable de défendre ses convictions les plus profondes : toutes ces convictions que nous ressentons au fond de notre cœur. Nous sommes amis avec ceux que nous choisissons, nous allons où nous voulons aller, nous respirons à pleins poumons conscients de ne menacer personne. Devant nos yeux s’ouvre un monde d’amour et d’abondance. Tous les obstacles sont éliminés et il n’est plus difficile d’être homme.

Comment prétendre qu’il soit difficile de parvenir au bonheur dont parle la Reine de la Paix ? C’est très simple. Il suffit de mettre Dieu à la première place dans sa vie. Cette place est unique, mais les prétendants sont nombreux. Tout le monde se pousse - sauf Dieu. Il est patient, il parle à travers son amour et attend que cet amour pénètre notre vie. C’est comme la glace qui fond au soleil. La vie continue, mais pas comme hier. Elle a une nouvelle apparence et un nouvel élan. Nous sommes surpris de sa beauté et du fait qu’elle est digne d’être aimée. Si nous avons pris de mauvais chemins, nous avons l’occasion de revenir sur nos pas et faire une nouvelle expérience de nous-mêmes et de ceux qui nous entourent. Il est si beau et si bon d’avoir un ami qui ne nous abandonnera jamais ! Avons-nous déjà fait une telle expérience ?

Medjugorje, 25 janvier 2001

Fra Miljenko Stojic


Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]