Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » Text version » Medjugorje Articles et Actualités » Vicka Ivankovic et Mario Mijatovic mariage

Vicka Ivankovic et Mario Mijatovic mariage

Other languages: English, Čeština, Deutsch, Français, Hrvatski, Italiano

Vicka, une épouse radieuse

Elle était souriante, sereine, radieuse, avec ce sourire connu de tous les pèlerins qui, depuis 20 ans, s'approchent pour écouter le nième témoignage de ses rencontres avec la Vierge. Mais cette fois, le sourire était destiné surtout à son époux. Cet homme que la Gospa lui a donné de façon presque préparée d'avance et qui à partir d'aujourd'hui sera son compagnon dans la vie et son soutien dans sa mission, au service des messages de Marie. C'est le 26 janvier, un samedi, que la voyante Vicka a épousé, dans la paroisse Saint Jacques, Marijo Mijatovic, originaire de Sarajevo. Le mariage commencé à 14 heures a été béni par le curé Fra Branko Rados. Parmi les concélébrants, Fra Jozo Zovko, Fra Ivan Landeka. Il y avait un très grand nombre de paroissiens, d'amis, de parents rassemblés autour des deux époux, y compris Jakov, Ivanka et Mirjana, présents avec leur famille. Le curé, dans son homélie, a choisi de réfléchir sur "être sel de la terre et lumière du monde".

Vicka, au service des messages de la Gospa, et Marijo, collaborateur du "Maicino selo" (village de sa mère / oeuvre fondée par Fra Slavko et qui recueille des orphelins de guerre) ont jusqu'ici apporté à beaucoup la lumière et le sel chrétien qui donne très bon goût à la vie. Maintenant ils le feront ensemble, la croix en main et avec Jésus qui est le lien le plus fort de leur amour. C'est pourquoi, après avoir reçu l'eucharistie, les deux jeunes sont allés devant la statue de la Vierge placée à la droite de l'autel, pour lui confier leur union.

La cérémonie a été animée par les chants des garçons de la Communauté du Cénacle, auxquels à la fin s'est jointe aussi Soeur Elvira. La modestie et la sérénité de Vicka et Marijo ont suscité une grande joie qui rayonnait sur le visage de tous. Cependant les époux ne se sont pas laissés distraire par tant de flashes et par le va-et-vient de tous ceux qui voulaient immortaliser ce moment solennel. Avec un recueillement digne et dévot, ils ont suivi tous les moments du rite nuptial. La festivité a continué dans un restaurant à 19 heures et 1200 invités ont continué à entourer d'affection les deux jeunes avec des chants et des jeux, au milieu du divertissement général. Le couple ira vivre dans un petit village non loin de Medjugorje, mais Vicka continuera à accueillir les pèlerins sur l'escalier de sa vieille maison de Bijakovic, comme toujours.*

Interview avec Vicka Ivankovic, janvier 2002

Jeudi dernier, Denis Nolan et moi-même sommes allés trouver Vicka, voici quelques bribes de notre échange. (Il est saisissant de voir avec quel naturel Vicka maîtrise les profondes vérités de doctrine sur la liberté personnelle et la responsabilité, sans avoir jamais étudié.)

Question : Vicka, comment vois-tu ce chemin du mariage que tu as choisi ?

Vicka : Regarde ! A chaque fois que Dieu nous appelle, nous devons être prêts du fond du coeur à répondre à cet appel. J'ai essayé de répondre à l'appel de Dieu en transmettant les messages pendant 20 ans. Je l'ai fait pour Dieu, pour la Sainte Vierge. Durant ces 20 ans je l'ai fait seule, et rien ne va changer si ce n'est que maintenant je le ferai à travers une famille. Dieu m'appelle à fonder une famille, une famille sainte, une famille pour Dieu. Tu sais, j'ai une grande responsabilité devant les gens. Ils cherchent des modèles, des exemples à suivre. Alors je voudrais dire aux jeunes : n'ayez pas peur de vous engager dans le mariage, de choisir ce chemin du mariage ! Mais, pour avoir un chemin sûr, que ce soit ce chemin-là ou un autre, le plus important c'est de mettre Dieu à la première place dans votre vie, de mettre la prière à la première place, de commencer votre journée avec la prière et de la finir avec la prière. Un mariage où l'on ne prie pas, c'est sûr, ce mariage-là ne dure pas, il est vide. Là où il y a l'amour, il y a tout. Mais il faut souligner une chose ; l'amour : oui ! Mais quel amour ? L'amour pour Dieu d'abord, ensuite l'amour envers la personne avec laquelle vous allez habiter. Et après, sur le chemin de la vie, il ne faut pas attendre du mariage que ce soit la vie en rose, que tout soit facile... Non ! Lorsque arrivent des occasions de sacrifices, de petites pénitences, il faut toujours les offrir au Seigneur de tout coeur ; chaque jour, remerciez le Seigneur pour tout ce qui est arrivé dans la journée. C'est pourquoi je dis : chers jeunes, chers nouveaux couples, n'ayez donc pas peur ! Faites de Dieu la personne principale de votre famille, le Roi de votre famille, mettez-le à la première place, et alors il vous bénira - non seulement vous-mêmes, mais aussi tous ceux qui vous approcheront.

Après ton mariage, habiteras-tu encore à Medjugorje ?

Vicka : J'habiterai à quelques kilomètres d'ici mais je crois bien que, presque tous les matins, je retrouverai mon poste ! (= l'escalier de la maison bleue.) Je n'ai pas à changer de mission, je sais bien où se trouve ma place ! Mon mariage ne va rien changer à cela.

Que peux-tu nous dire sur Marijo (prononcez : Mario), que tu vas épouser le 26 janvier ?

Vicka : Il est difficile pour moi d'en parler. Mais il y a entre nous une chose sûre : la prière. C'est un homme de prière. C'est un homme bon, capable. C'est un homme profond, ce qui est très beau. Et puis, notre relation ensemble est très bonne. Il y a vraiment de l'amour entre nous ; alors après, petit à petit, on va construire.

Vicka, comment une fille peut-elle savoir quel garçon épouser ?

Vicka : Tu sais, avec la prière c'est sûr, le Seigneur et la Vierge sont prêts à te répondre. Si tu demandes dans la prière quelle est ta vocation, le Seigneur te répondra sûrement. Tu dois avoir de la bonne volonté. Mais il ne faut pas se précipiter. Ne pas aller trop vite et se dire en voyant le premier garçon : "Ce garçon est pour moi". Non, il ne faut pas faire ainsi ! Il faut y aller doucement, prier et attendre le moment de Dieu. Le moment juste. Il faut être patient et attendre que ce soit lui, Dieu, qui t'envoie la personne juste. La patience est très importante. Nous avons tous tendance à perdre patience, nous allons trop vite et après, lorsque nous nous sommes trompés, nous disons : "Mais pourquoi Seigneur ? Cet homme n'était pas vraiment pour moi". C'est sûr, il n'était pas pour toi, mais il fallait être patiente. Sans patience et sans prière, rien ne peut marcher. Aujourd'hui nous devons être beaucoup plus patients, plus ouverts, pour répondre à ce que désire le Seigneur.

Si l'un ou l'autre a peur de changer de vie et se dit : "Oh, je suis bien plus tranquille seul", il garde ainsi une peur en lui-même. Non ! Il faut d'abord nous libérer de tout ce qui nous trouble au fond de nous-mêmes, et alors nous pourrons faire ce que veut le Seigneur. Nous ne pouvons pas demander une grâce et dire : "Seigneur, donne-moi cette grâce" alors que nous avons un grand blocage intérieur ; cette grâce ne nous arrivera jamais, parce qu'à l'intérieur nous ne sommes pas encore prêts. Le Seigneur nous a donné la liberté, il nous a donné aussi une bonne volonté, alors nous devons nous libérer de nos blocages. Après, cela dépend de nous d'être libres ou non. Nous avons tous tendance à dire : "Dieu par-ci, Dieu par-là, fais ceci, fais cela"... Dieu agit, c'est sûr ! Mais moi-même, je dois lui prêter main forte et avoir de la volonté. Je dois dire : "Je le veux, alors je le fais".

Vicka, as-tu demandé l'avis de la Vierge pour ton mariage ?

Vicka : Mais tu vois, je suis comme les autres, le Seigneur m'a donné la possibilité de choisir. Je dois choisir avec tout mon coeur. Ce serait trop commode que la Sainte Vierge nous dise : "Fais ceci, fais cela". Non, elle n'utilise pas ce moyen. A nous tous Dieu a donné de grands dons, afin de pouvoir comprendre au-dedans de nous ce qu'il a en réserve pour nous. (Vicka n'a pas posé la question de son mariage à la Gospa car, dit-elle : "Je ne lui pose jamais de question pour moi-même.")

Vicka, pour beaucoup de célibataires consacrés, tu représentais un peu leur "modèle" à Medjugorje. Ils te voient maintenant te marier, as-tu quelque chose à leur dire ?

Vicka : Tu vois, durant ces 20 ans, Dieu m'a appelée à être un instrument dans ses mains de cette manière (célibataire). Si je représentais un "modèle" pour ces gens, aujourd'hui rien ne change ! Je ne vois pas la différence ! Si l'on prend quelqu'un en exemple, il faut aussi le laisser répondre à l'appel de Dieu. Si Dieu veut maintenant m'appeler à une vie de famille, de famille sainte, c'est que Dieu veut ce modèle-là, et je dois répondre à cela. Pour notre vie, nous ne devons pas regarder ce que fait l'un ou l'autre autour de nous, mais regarder en nous-même et trouver en nous-mêmes ce à quoi Dieu nous appelle. Il m'a appelée à vivre 20 ans de cette manière, maintenant il m'appelle à autre chose et je dois le remercier. Il me faut lui répondre aussi pour cette autre partie de ma vie. Aujourd'hui Dieu a besoin d'exemples de bonnes familles, et je crois que la Sainte Vierge veut faire de moi un exemple de cette manière-là, maintenant. L'exemple, le témoignage que le Seigneur attend que nous donnions, ce n'est pas en regardant les autres qu'on le trouvera mais en écoutant, chacun pour sa part, l'appel personnel de Dieu. Voilà le témoignage que nous pouvons donner ! Nous ne devons pas rechercher notre propre satisfaction ni faire ce que nous avons envie de faire. Non, il faut vraiment faire ce que Dieu veut que nous fassions. Nous sommes parfois très attachés à ce qui nous plaît, et nous regardons trop peu ce qui plaît au Seigneur. Ainsi, nous pouvons vivre toute une vie, laisser passer le temps, et s'apercevoir au tout dernier moment que nous nous sommes trompés. Le temps est passé et nous n'avons rien fait.Mais c'est aujourd'hui que Dieu te donne des yeux dans ton coeur, des yeux dans ton âme, pour pouvoir voir et ne pas perdre ton temps. Ce temps est un temps de grâce, mais c'est un temps où il faut faire des choix et être chaque jour plus décidés sur le chemin que nous choisissons.

 


 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]